Liquide de refroidissement traditionnel

  • Aussi nommé liquide de refroidissement ordinaire
  • Inhibiteurs de corrosion à base de sels inorganiques : borate, nitrate, nitrite, phosphate, molybdate et silicate
  • Il existe habituellement deux versions du liquide de refroidissement ordinaire :
    • pour applications lourdes, habituellement violet ou vert
    • pour applications automobiles, habituellement vert
  • Durée de vie limitée : La version automobile est généralement d’une durée de 2 ans ou de 80 000 km      (48 000 milles). La version lourde est généralement d’une durée de 3 000 heures ou de 300 000 km        (180 000 milles), et peut être prolongée au moyen de suppléments d’additifs de refroidissement ajoutés comme prescrit.

La chimie des inhibiteurs de corrosion employée communément dans les liquides de refroidissement traditionnels est principalement de deux types :

La version légère est ordinairement sans nitrite et à base de :
  • borate, silicate, nitrate
  • borate / phosphate, silicate, nitrate
  • phosphate, silicate, nitrate

Les produits pour diesel lourds sont une version avec nitrite ou nitrite / molybdate de la version légère mentionnée ci-dessus.

La chimie des inhibiteurs de corrosion protège les métaux du système de refroidissement comme le cuivre, la brasure, le laiton, l’acier, la fonte et l’aluminium contre la corrosion et les piqûres dues à la cavitation. Utilisée dans les applications automobiles, elle est habituellement recommandée dans les modèles anciens. Les composants des inhibiteurs de corrosion au nitrite ou au nitrite / molybdate ont été considérés comme offrant une excellente protection contre l’érosion par corrosion du revêtement de la chemise humide lorsqu’ils sont utilisés dans les applications diesel lourdes. Toutefois, ces inhibiteurs de corrosion s’appauvrissent rapidement limitant la durée de vie du liquide de refroidissement. De plus, lorsqu’ils sont conçus et utilisés dans les applications diesel lourdes, ils requièrent l’ajout de suppléments d’additifs de refroidissement (à intervalles de service planifiés pour assurer une protection satisfaisante du système de refroidissement du moteur).

Ces liquides de refroidissement ordinaires ne sont plus utilisés lors du remplissage initial en usine par les fabricants d’automobiles et de camions légers. Cependant, certains constructeurs d’applications diesel lourdes les utilisent encore lors du remplissage initial en usine. Dans ce cas, ces liquides sont nommés liquides de refroidissement « complètement formulés » puisqu’ils peuvent être utilisés dans les véhicules automobiles, diesel légers et lourds. Historiquement, ces liquides représentent la majorité des ventes de liquides de refroidissement du marché secondaire. Ils ont toutefois été récemment supplantés par des liquides de refroidissement plus récents à base des technologies des acides organiques ou hybrides.

Gamme complète de produits à formules traditionnelles